[ sautez la navigation ]
Logos: Fistula Care, USAID, EngenderHealth USAID Home Page Fistula Care Home Page EngenderHealth Home Page
Recherche: Submit Search

La Première Dame de la République du Niger, Dr Malika Issoufou Mahamadou visite EngenderHealth


First Lady of Niger

De droite à gauche: Bethany Cole, Associé Programme Principal, Pam Barnes, President et PDG d'EngenderHealth, et Dr. Malika Issoufou Mamadou, Première Dame de la Republique de Niger.

Le vendredi 18 mai 2012, le personnel du siège d’EngenderHealth à New York a eu l’honneur d’accueillir la Première dame de la République du Niger, son Excellence Dr Malika Issoufou Mahamadou, épouse du Président Mahamadou Issoufou. La Première Dame était accompagnée de sept personnes lors de sa visite, notamment Dr Maikidi Kadidjatou, Ministre de la Population, Promotion des Femmes et de la Protection des Enfants et Madame Bety Aichatou, Conseillère auprès du Président de la République sur les questions de genre.

Dr Malika Issoufou Mahamadou a une formation en médecine tropicale, et depuis 2009, elle a manifesté un véritable intérêt pour la santé publique et la prévention de la violence domestique lorsqu’elle est devenue Première dame. Souvent appelée la « marraine » des services de fistule, elle soutient le travail d’un organisme bénéficiaire du financement de Fistula Care, le Réseau pour l’Eradication des Fistules (REF).
La présidente d’EngenderHealth, Pamela Barnes, a souhaité la bienvenue à Malika Issoufou Mahamadou à qui elle a remis un certificat en reconnaissance de son dévouement pour la santé des femmes. Le personnel de Fistula Care et la Présidente Barnes se sont joints à la Première Dame et à son entourage pour un déjeuner et une discussion sur la question de la santé maternelle au Niger.

A l’occasion de cet échange, la Première Dame a remercié EngenderHealth et le personnel du projet Fistula Care des efforts déployés au Niger. Elle a commenté les succès et l’importance du travail de REF et elle a évoqué les défis auxquels la santé maternelle faisait face dans son pays.
Le personnel de Fistula Care a présenté le travail du programme au Niger en vue de la prévention et du traitement de la fistule. Le personnel a également informé la première dame de l’étude de Fistula Care sur les indicateurs de la césarienne et le lancement de nouveaux outils conçus pour permettre aux comités des communautés dont le niveau d’alphabétisation est faible, de suivre le recours aux soins maternels ainsi que les essais contrôlés randomisés sur la cathétérisation à court terme. La Première Dame a fait part de son intérêt à l’égard des programmes de Fistula Care et elle a posé plusieurs questions concernant les initiatives menées en matière de recherches.

La Directrice de Projet, Karen Beattie, a remercié la Première Dame de sa visite et de son soutien permanent en faveur du travail de Fistula Care. Madame Beattie a expliqué que le projet Fistula Care serait financé jusqu’en septembre 2013 mais qu’elle espérait qu’EngenderHealth et l’Etat du Niger pourraient poursuivre leur collaboration pour améliorer les services de santé pour les hommes, les femmes, et les enfants à l’avenir.

Credit de la photo: Weronika Murray, EngenderHealth

Texte: Sarah Burgess, EngenderHealth